Le capitalisme

Le capitalisme

Le capitalisme est un système économique composé de plusieurs éléments dont les plus importants sont la propriété privée des moyens nécessaires à la production de biens et services, et la recherche du profit individuel pour les détenteurs du capital financier et les entrepreneurs, propriétaires du capital technique (terres, bâtiments, machines, outils,…). La séparation entre le capital et le travail, ainsi que la division du travail en sont aussi d’autres caractéristiques.
Il existe un capitalisme d’État où celui-ci est propriétaire d’une partie plus ou moins importante du capital que sont les moyens de production.
Le capitalisme présuppose la liberté de commerce et l’existence d’un marché qui permet l’échange entre vendeurs et acheteurs des produits issus de l’activité économique.
On peut également définir le capitalisme contemporain comme un système social structuré autour de la relation entre trois classes principales. La première est composée des capitalistes, rentiers et investisseurs détenteurs du capital, la seconde est celle des patrons, entrepreneurs ou dirigeants d’entreprises, et la dernière est celle des travailleurs, ouvriers et employés. Le rapport de force entre ces trois classes détermine le partage entre elles du surplus créé par les travailleurs. Les rentiers, qui dominent au sein de ce système, obtiennent les intérêts, et ce qui reste du surplus revient aux entrepreneurs comme profit, à charge pour ceux-ci de redistribuer à leur tour ce profit entre eux et les travailleurs dans une proportion que détermine le rapport de force existant entre ces deux dernières classes.
Le capitalisme s’oppose au communisme qui est basé au niveau économique sur l’abolition de la propriété privée des moyens de production au profit de la propriété collective des biens matériels, et au niveau politique et social sur l’instauration d’une société sans classes et l’extinction de l’État.