L’oligarchie

L’oligarchie

L’oligarchie est un système d’organisation politique dans lequel un petit nombre de personnes concentrent et se partagent les pouvoirs économique, politique et médiatique.
L’oligarchie se distingue de la démocratie dans laquelle tous les citoyens adultes participent à tous les niveaux de pouvoir, et de l’autocratie où une seule personne détient tous les pouvoirs. Si l’ensemble des gouvernements représentatifs actuels comportent dans leur fonctionnement des éléments démocratiques, leur caractère oligarchique est de plus en plus incontestable.

Les membres de l’oligarchie appartiennent à la catégorie supérieure de la stratification sociale et entretiennent, au cœur de l’Etat, des grandes entreprises, des banques, de l’armée, des arts et des lettres, des relations étroites pour que chacun, dans sa sphère d’influence, puisse décider dans le sens des intérêts de sa catégorie sociale.

Le système oligarchique considère l’accumulation de patrimoine comme le signe de la réussite et place la fortune, le prestige et le pouvoir qui l’accompagne au sommet de ses valeurs. Ces dernières années, la concentration des richesses s’est fortement accrue entre les mains d’une infime minorité. A ce jour, 1% des habitants de la planète possède 48% du patrimoine mondial. Quatre-vingt personnes les plus riches du monde cumulent une richesse dépassant celle des 50 % les plus pauvres de la terre.

Dans sa recherche d’accroître toujours plus ses moyens, l’oligarchie encourage la privatisation des services publics. Pour elle, la sécurité, la santé, l’éducation, sont autant de marchés sujets à profit. C’est pourquoi elle développe d’une part, une stratégie de lobbying en amont de l’élaboration des accords, des traités et des lois, et d’autre part finance les partis politiques et les campagnes électorales partout où la loi l’autorise. Dans le but d’étendre son pouvoir, elle n’hésite pas non plus à favoriser la nomination des patrons des plus grands groupes financiers à la tête des grands corps d’Etat, et prend le contrôle de tous les grands médias qu’elle rachète pour en maîtriser le contenu.

Les oligarques se réunissent régulièrement au sein de trois clubs. Le premier est « La Commission Trilatérale » créée en 1973 entre les Etats-Unis, l’Europe et le Japon et qui est constituée pour l’essentiel de banquiers, de PDG et d’hommes politiques en vue. Le second est « Le Groupe Bilderberg » qui a vu le jour en 1952 dans le but de rapprocher les élites américano-européennes en temps de guerre froide. Enfin, le troisième est « Le forum économique mondial » créé en 1971, et qui se réunit tous les ans à Davos. Sa vocation est plus politique et vise à étendre partout dans le monde le libre-échange des capitaux, du travail et des technologies au profit des sociétés transnationales.