Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Au départ nous sommes trois amis, Edgard, Jean-Louis et Stephan, rejoints ensuite par d’autres, avec comme point commun d’avoir tous fait un parcours plus ou moins long dans les pays du sud dits en développement.

Sensibilisés aux problèmes des inégalités entre le nord et le sud, nous nous sommes interrogés longtemps sur les mécanismes et les liens de dépendance entre pays. Notre conclusion ? Dans un monde global, il n’est plus possible de penser séparément le nord et le sud. Les problèmes de développement durable sont partout semblables. Notre groupe a dès lors décidé de s’ouvrir à de nouveaux membres aux parcours différents.

Début 2013, nous nous sommes organisés de façon plus formelle, avec pour objectif de chercher une autre voie pour que liberté, égalité et fraternité ne restent pas de vains mots, mais représentent autant de gouvernails pour la conduite du monde. Le nom Tailleurs d’avenir que nous avons adopté, vient de l’analogie avec l’artisan tailleur qui, par son travail, participe à la construction d’une œuvre qui le concerne et le dépasse. L’avenir est le matériau. En le traitant, il le choisit pour aboutir à une œuvre qui résonne auprès du plus grand nombre.

Nous sommes partis d’une démarche d’apprentissage et de réflexions sur base de lectures communes autour des thèmes de l’éthique, de la démocratie, de l’économie et de l’écologie. Notre vocation étant d’agir sur le monde, nous avons décidé de prôner un travail de réflexion en profondeur sur les origines et les mécanismes qui ont abouti à une société de plus en plus inégalitaire, de moins en moins démocratique, et qui se dirige vers des crises majeures, notamment écologique.

Notre approche est essentiellement basée sur les valeurs, certainement moins opérationnelle au sens de l’efficacité et de l’atteinte de résultats concrets immédiats, mais sans aucun doute porteuse de remises en cause plus fondamentales du modèle social actuel. Le but n’est évidemment pas de dédoubler les initiatives existantes mais d’apporter quelque chose de nouveau en termes de réflexion dans et avec le concert des acteurs de la société civile.

Nous nous adressons à tous ceux qui sont en questionnement sur l’état du monde, et qui veulent prendre part à cette réflexion. La seule exigence est de faire en sorte qu’elle s’affranchisse des ambitions personnelles, des partis pris et des modèles dominants. Nous tentons de créer et de développer, ensemble, un lieu qui soit un espace de rencontres et d’échanges. Point besoin de maîtres à penser, de couleurs et de portes drapeaux.

Créer un espace de réflexion, c’est résister à l’impuissance. La réflexion est la condition nécessaire de l’avenir choisi. La réflexion est bien plus qu’une étape dans un processus de recherche d’une plus grande efficacité d’action, elle a le pouvoir de nous amener à mieux appréhender ce qui est juste et approprié, dans un souci permanent d’une éthique partagée. Mais pour se déployer, la réflexion doit pouvoir s’exprimer librement, et pour cela, elle doit avoir un espace qui lui est propre. C’est cet espace que nous pouvons partager.

Quelques lignes sont bien sûr trop réductrices pour caractériser le travail de plusieurs années. Contactez-nous, venez-nous voir, nous rejoindre, échanger, chercher avec nous et partager, partager, partager…

Membres actuels du groupe

  • Edgard d’Adesky : Sociologue ; Bruxelles – Belgique
  • Jacques d’Adesky : Economiste et Anthropologue ; Rio de Janeiro – Brésil
  • Stéphan Plumat : Agrégé en mathématiques ; Namur – Belgique
  • Jean-Louis Pont : Sociologue ; Bruxelles – Belgique
  • Romain Gellin : Economiste ; Bruxelles, Belgique.
  • Thierry Werts : Juriste ; Rhode-St-Genèse, Belgique
  • Moïse Gnakouri : Juriste ; Bruxelles, Belgique
  • Stéphan Regnard : Géologue : Bruxelles, Belgique